Organiser un noël différent

advent-527385_1280

Décembre pointe son nez. Il faut penser à Noël, et tout ce qui s’ensuit. Mais faut-il vraiment ?

J’ai un vœu. Je veux vivre un Noël différent. Un Noël que j’aime et qui me ressemble. Sans pression, sans indigestion. Sans contraintes mais avec cœur et du plaisir. Voici des idées pour organiser un Noël différent :

Relâcher la pression

Organiser, planifier oui c’est bien (y en a même qui font des blogs pour ça !) mais il ne s’agit pas non plus de prévoir tout au détail près. Vivre la magie de Noël c’est aussi accepter de se laisser emporter et de laisser une place à l’imprévu.

J’arrête de m’imposer les choses par obligation.  Je détermine ce que je suis en mesure de faire (ou pas !), idem qui je suis en mesure de supporter d’accueillir (ou pas!). Planter une tente dans la cuisine non, je veux aussi être de la fête et profiter avec tout le monde. Alors, on simplifie le menu et on met tout le monde à contribution. On arrête de prévoir pour un régiment « au cas où ». Et si des invités surprises débarquent, ici on est plutôt fan de l’auberge espagnole, sinon on improvise.

S’offrir une pause en famille

La période des fêtes est souvent chargée, les vacances se transforment en course d’obstacles et d’obligations. Et si on profitait des congés pour s’offrir au moins une journée de vraie détente en famille. Les idées ne manquent pas : une sortie au grand air, faire un géocaching, un après-midi LEGO ou jeux de société, une journée cocooning biscuits et musique de Noël, un DVD popcorn maison. A chacun son truc, ici on adore aussi les bains thermaux en famille et on est plutôt gâté dans la région !

Faire une liste de rêves

La liste au Père Noël on oublie, paraît qu’on est trop grand pour ça ? Alors on fait une liste de rêves (y en a qui font des blogs pour ça aussi!). On appelle aussi ça la Life list ou la Bucket list. C’est une liste de choses qu’on aimerait bien faire dans la vie (avant de mourir par exemple). Hormis le Louboutin avant 40 ans, pensez surtout à ces trucs que vous aimeriez faire plutôt qu’avoir, non pas pour épater la galerie ou pour faire plaisir à Tante Berthe, mais vraiment pour vous, des expériences, des envies, des défis, des voyages … Un bon moyen d’amorcer les bonnes résolutions de l’année n’est-ce pas!

Partagez votre liste avec votre famille, imaginez ensemble une Family Bucket list. C’est aussi l’occasion d’un bon moment d’échange avec les enfants, c’est comme ça que j’ai appris que mon fils lui veut devenir vulcanologue spécialiste des dauphins. Si dans la salle quelqu’un peut le prendre en stage faites-moi signe !

Réinventer les rituels familiaux

Les liens familiaux se déconstruisent et se construisent au gré de la vie. Décès, séparations, éloignements ou incompatibilités familiales, situation de parent solo ou familles recomposées font que nos repères changent.  Alors plutôt que de s’accrocher à des traditions qui ne sont plus nôtres, parce qu’il faut que, parce qu’on a toujours fait comme ça et que ça devient une corvée … et si on réinventait plutôt nos propres rituels familiaux.

Pas besoin de chercher midi à quatorze heures, ce sont les plaisirs simples qui construisent les plus beaux souvenirs. Si vous êtes plutôt dîner hot-dog le soir de Noël ou soirée ciné avec votre enfant, on s’en fiche c’est votre tradition à vous et cela vous ressemble.

Offrir du temps ou un savoir-faire

Que ça soit dans les anniversaires ou les fêtes, je trouve que trop souvent les enfants (et les plus grands aussi) reçoivent trop de cadeaux. Bien sûr on veut leur faire plaisir mais le problème c’est qu’ils deviennent vite blasés. On s’excite à ouvrir les paquets qu’on a déjà oublié ce qu’on a reçu avant d’arriver au dernier. Plus le temps d’apprécier. C’est un dû, ça c’est fait, on peut passer à autre chose.

Alors pourquoi pas réduire la liste de cadeaux à 1 ou 2 jouets qui comptent vraiment. C’est aussi apprendre à son enfant à faire un choix. Et sinon on propose au parent, grand-parent, marraine, parrain, tante ou oncle d’offrir un peu de son temps ou de son savoir-faire : une sortie ensemble au musée ou au zoo, une activité en commun, transmettre une passion, ou rien qu’un repas ensemble, un jour dans l’année ça devrait être faisable non si on le veut vraiment ? Idem pour les couples : un bon pour une sortie au resto sans les enfants ou une soirée ciné en amoureux …

Et je vous donne un tuyau pour vous inspirer : un Certificat d’exemption de cadeau à télécharger sur Mescoursespourlaplanete.com (n’oubliez pas de changer l’année quand même!)

Certificat_exemption_Cadeau

Faire une chasse aux cadeaux

Et si on transformait la tradition des cadeaux en chasse au trésor. Au lieu de poser les cadeaux au pied du sapin, on dira que le Père Noël est un peu facétieux (ou bourré à choix) cette année et qu’il aura disséminé les cadeaux dans toute la maison. C’est un bon moyen de prolonger le moment des cadeaux (et d’occuper les enfant pour la journée pour les plus pervers … suivant la difficulté des indices). Toutes les cachettes sont bonnes, tant que ça reste accessible et sans danger pour les enfants : dans les casseroles de la cuisine, sous le lit, ou encore glisser un bon parmi les  livres de la bibliothèque  ( à vue d’oeil, ça peut prendre toute l’année ici vu la taille de la bibliothèque … et que le grand arrive à bien déchiffrer tous les titres,  bon Ok je sors!)

Réinventer le calendrier de l’Avent

Savez-vous qu’à l’origine le calendrier de l’Avent comportait une image pieuse pour chaque matin, accompagnée de la prière du jour ? Bon on se détend, l’option plus actuelle se fait avec du bonbon ou du chocolat.

Encore mieux, et si on imaginait une activité à faire en famille pour chaque jour de l’Avent. On prépare le calendrier à l’avance avec les enfants, tout comme la Family Bucket list mais pour les choses à faire en famille pour le mois de Décembre. Et on détermine une activité par jour qu’on va noter sur un petit papier. Pareil , les choses les plus simples sont souvent les meilleures : commander une pizza, cusiner des crêpes, faire un pique nique dans le salon, danser sur les chants de noël, préparer des biscuits, boire un chocolat chaud dehors …

Soit on joue l’effet de surprise en mélangeant les petits papiers avant de les répartir dans les cases. En faisant attention aux activités trop complexes, et on évitera donc aussi l’activité brico le mardi matin quand vous devez être au boulot et eux à l’école toute la journée!

Se réjouir de ce qu’on a

Enfin, la vraie magie de Noël c’est aussi d’être en mesure de se réjouir de toutes ces choses qu’on a déjà, des petites ou grandes choses, d’être là simplement.

Plutôt que de toujours penser à tout ce qu’on aimerait avoir. Cela vaut pour les petits comme les grands. Penser aux vraies valeurs qu’on veut transmettre à ses enfants. A tout ce qui ne s’achète pas mais qui vaut beaucoup. Redevenir nous aussi des enfants, se laisser émouvoir … et croire encore au Père Noël?

Et vous, c’est comment un Noël qui vous ressemble?

 

As-tu aimé cet article?
Abonnes-toi maintenant et reçois directement dans ta boîte aux lettres les nouvelles du blog (et ton ebook GRATUIT en bonus!)

2 Comments

  • Bravo pour votre blog
    Je partage votre philosophie de vie

    • asna

      Reply Reply

      Merci! A bientôt!

Leave A Response

* Denotes Required Field