Une maman ça tombe aussi malade (mais pas trop!)

allergy-18656_640

Un billet plus perso ce soir. Pour la grippe, ici on a pris le pack famille, comme ça c’est fait. Tout a commencé par la petite qui nous a ramené une bonne grippe carabinée de la garderie. Mon cocktail echinacea-spiruline-on-croise-les-doigts-et-autres-fortifiants n’y aura pas résisté longtemps!

Alors ce weekend ce fut aussi mon tour. Seul mon mari est resté debout, il s’est fait vacciner lui! Quand il m’a demandé ce dimanche comment ça allait, pendant que les marteaux piqueurs faisaient un concert dans ma tête, je me suis entendue lui dire (pour rire et pas vraiment!) : « Oui ça va, je n’ai pas le droit d’être malade de toute façon! »

C’est vrai quoi, t’es maman et t’es malade? Non mais, et puis quoi encore? Foutue culpabilité!

Et puis mince! Je suis maman et j’ai le droit d’être malade. D’autant plus que j’ai un mari qui peut prendre le relais. Autant en profiter. Se dire que le monde continue bien à tourner sans nous. Pas toujours facile de lâcher la barre mais je pense c’est aussi important de savoir s’arrêter. Et qu’on a le droit de le dire quand ça ne va pas. Ca ne veut pas dire qu’on se plaint, c’est juste reconnaître qu’on ne peut pas toujours être au top, et c’est OK comme ça!

Au passage, je compatis fortement au courage des parents solos qui eux n’ont vraiment pas du tout le droit d’être malade! Comment vous faites?

Donc, hier soir je me suis mise au lit tôt pendant que mon mari s’est occupé du bain-coucher-repas des 2 loulous.

Mais la journée n’était pas terminé. Après un moment au lit, le fiston s’est transformé en bonhomme vomito toute la nuit (pas bonne la cuisine de papa? :-). Je m’étais déjà assoupie. Se réveiller, essayer de rassembler les neurones qui me restaient. Changer la literie 2 fois. Réveiller la petite qui se remet à pleurer et qui a encore de la fièvre. Snif! Au final, on s’est réparti un enfant chacun pour essayer de finir la nuit. Là, à 3h du matin ton instinct de survie te dis que tu n’a juste pas le droit de craquer. OK t’as le droit d’être malade mais faut pas trop exagérer quand même!

Bon, aujourd’hui j’ai gardé les 2 enfants à la maison. Ils ont été plutôt cools, bon ils ne sont pas en forme non plus, ça aide! Alors c’était journée pyjama à dormir sur le canapé tous les trois (ça fait bizarre un lundi), dessins animés et traiteur chinois pour le souper. Allez, ça ira mieux demain!

 

 

 

 

 

 

As-tu aimé cet article?
Abonnes-toi maintenant et reçois directement dans ta boîte aux lettres les nouvelles du blog (et ton ebook GRATUIT en bonus!)

Leave A Response

* Denotes Required Field