6 idées reçues sur l’organisation

idées reçues sur l'organisation

Aujourd’hui je démarre une série de 3 articles sur les différentes perceptions qui entourent l’organisation personnelle et familiale. Pourquoi? La perception que nous avons des choses forme des représentations qui peuvent nous bloquer pour passer à l’action.

Nous avons le pouvoir de changer de perception, c’est-à-dire de changer notre manière de voir les choses. C’est ainsi qu’on pourra envisager un changement durable de nos comportements et actions au quotidien.

Voici 6 idées reçues à dépoussiérer autour de l’organisation. Pour mieux s’organiser et agir différemment, et si vous commenciez par penser l’organisation différemment?

 

1) L’organisation est une chose innée

« L’organisation, y en a qui sont faits pour ça mais ce n’est pas mon truc »,  » (…) Je ne suis pas très doué(e) pour cela » … Avez-vous déjà entendu ces phrases ou peut-être est-ce le genre de phrases que vous vous dites à vous-même? Penser de la sorte c’est déjà s’interdire de changer et de mieux s’organiser.

J’entends aussi des copines me dire : « Toi, tu as de la chance tu arrives à faire tout ce que tu veux ». Bon, d’abord je dois dire que je n’arrive pas à tout faire … d’autant plus que je suis du genre à avoir envie de beaucoup de choses! Tout faire est juste impossible!

Néanmoins, oui je reconnais que j’arrive à faire pas mal de choses. Est-ce que la chance a quelque chose à voir là-dedans? Je n’en sais rien. Je suis plutôt de ceux qui croient que la chance se provoque. Ce qui est sûr pour ma part, c’est que le besoin de mieux m’organiser est une question de choix et surtout de volonté.

Et si la meilleure manière d’être mieux organisé c’est de le vouloir vraiment?

Oui, l’organisation vient de la volonté personnelle. Ce n’est pas une qualité innée, cela s’apprend. C’est plutôt une bonne nouvelle non? Soyons clairs, je n’ai pas non plus la prétention de dire « il suffit de ». Ce sera plus ou moins facile d’accès suivant les personnes. Certaines personnes auront peut-être besoin d’être guidés, mais chacun est capable de faire preuve d’organisation s’il le décide.

Vous vous découragez parce que vous voyez les autres y arriver et pas vous? Et pourquoi pas vous justement? Si les autres y arrivent, qu’est-ce qui empêche que vous n’y arriviez pas, à part … VOUS?

 

2) Etre organisé c’est avoir un agenda bien rempli

Il y a quelques années, j’étais aussi du genre à croire qu’un agenda de ministre était la preuve d’une organisation efficace. Avec toutes les cases bien remplies et des tâches qui s’enchaînent au millimètre … Et entretemps j’ai eu des enfants! :-)

La planification des tâches me paraît bien sûr primordiale, car les délais et échéances sont des repères indispensables d’organisation. Mais une organisation efficace n’oblige pas d’avoir un agenda surbooké en permanence. Etre organisé c’est avoir la maîtrise sur son agenda (et surtout pas l’inverse en se rendant esclave de son emploi du temps!). C’est justement pouvoir se dégager du temps, et un temps prévu  pour les … imprévus. Un temps de pause également, de repos et de répit!

Décider de faire mieux avec moins, décider d’arrêter d’être débordée!

 

3) L’organisation c’est viser la perfection

Dans l’imaginaire de certaines personnes, l’organisation s’apparente à une image de perfection, à l’instar d’un magazine sur papier glacé. Perfection angoissante d’une routine (mortelle!) froide et ennuyeuse! Cela a de quoi susciter le rejet et peut constituer un frein à l’organisation.

Tandis que d’autres passent leur temps à attendre LA méthode parfaite pour prendre les choses en main … un jour, ma bonne fée viendra je serai organisée (mais je n’y arriverai jamais … alors en attendant je joue la carte de la procrastination!). A vouloir tout bien faire, on risque parfois de ne plus rien faire!

L’organisation n’est nullement une quête absolue de perfection. Il ne s’agit pas d’un état à atteindre (surtout pas avec des enfants en l’occurence, je doute fort que vous puissiez y arriver!). Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé d’évoluer dans un cadre psychorigide, dénué de vie, de fantaisie et de souplesse pour être quelqu’un d’organisé!

Vous n’avez pas non plus à assurer une organisation parfaite sur tous les plans. Plutôt que de parler de perfection, je préfère parler d’harmonie. Puisque une organisation qui sera efficace pour vous doit être en harmonie avec votre vie et vos besoins. Et elle sera amenée à évoluer en fluctuation avec votre vie et vos besoins.

 

09fac6c81a79829d7992d9846f4140bd

 

5) Etre organisé c’est s’imposer des contraintes

Croyez-vous également qu’être organisé vous prive de toute liberté? Vous paraît-il insupportable d’envisager certaines concessions? Anticiper vous donne peut-être des boutons? Pensez-vous être plus libre en faisant toujours tout à la dernière minute?

Votre organisation ne doit pas vous contraindre. Il ne s’agit pas de poser un cadre qui vous enferme mais un moyen de soutenir vos objectifs, de structurer votre temps, votre environnement et ce que vous avez envie/besoin de faire.

Cessez de focaliser uniquement sur cette idée de contrainte et apprenez à associer à votre organisation à la liberté que vous pouvez en retirer. L’un n’empêche pas l’autre. Une organisation efficace permet de se libérer l’esprit de ce qui nous préoccupe. Elle permet aussi d’exister, de se faire plaisir et de se libérer du temps pour soi.

Il est clair que cela implique des concessions. Accepter qu’il y a certainement un « prix » à payer pour tout (appelez-le comme vous voulez : sacrifice? renoncement? privation? … je préfère parler de choix et de compromis).  Et parce qu’il y a un prix à payer, dans l’acceptation de certaines contraintes, c’est aussi parce qu’il y a des choses à gagner de l’autre côté non?

 

6) Etre bien organisé c’est tout contrôler

Ne confondez pas organisation et contrôle. Vous n’avez pas besoin d’avoir la maîtrise sur tout, ni de tout savoir pour être quelqu’un d’organisé.

Ce qui importe c’est que les choses soient faites convenablement et à temps, n’est-ce pas? Est-ce pour autant que vous devez tout faire et tout contrôler? Est-ce pour autant que vous devez être seule aux commandes?

« On n’est si bien servi que par soi-même » dit le proverbe. Pas toujours à mon avis! Vous pouvez décider de ce qui est à faire et partager les tâches avec le reste de la famille. Accepter de faire confiance et de déléguer à la maison. Accepter de trouver les ressources ailleurs. Accepter de demander et de recevoir de l’aide. Accepter de faire ensemble dans la mesure des capacités, des aptitudes et des disponibilités de ceux qui nous entourent!

 

Pour finir, vous aurez compris qu’il n’y a pas de méthode unique d’organisation. C’est à vous de mettre en place la méthode qui vous convient, non pas par rapport à ce que vous voyez ou entendez mais surtout par rapport à ce que vous expérimentez et ce qui marche pour vous!

 

Mais avant de faire le ménage dans sa maison, il est parfois nécessaire de faire le ménage dans sa tête!

La prochaine fois, nous allons voir comment faire durer votre nouvelle organisation! Qu’en pensez-vous?

As-tu aimé cet article?
Abonnes-toi maintenant et reçois directement dans ta boîte aux lettres les nouvelles du blog (et ton ebook GRATUIT en bonus!)

1 Comment

    Leave A Response

    * Denotes Required Field